Partage des commentaires sur "L'Homme de Bois"

Publié le par Éric Laliberté

À la demande de plusieurs lecteurs, j'ai accepté de créer cet article où vous pourrez faire connaître votre appréciation du livre "L'Homme de Bois" les uns à la suite des autres. Parmi ces commentaires, voici celui de l'éditeur Jean-Paul Tessier, aux Éditions de la Paix, et du comédien René Caron.

Je profite de l'occasion pour vous annoncer que, fin janvier, vous aurez droit "en grande primeur" au premier chapitre de mon deuxième livre qui sera disponible sur ce blogue. Ce livre devrait paraître en septembre 2006.

Merci à vous tous qui m'aider à partager mes écrits avec le plus grand nombre.

Éric LalibertéSymbole berbère désignant l'homme libre


 Les éditions de la Paix

30 juillet 2004

Cher Monsieur Éric Laliberté,

Vous écrivez très bien! Style, vocabulaire, images, phrases ensorceleuses, voilà votre manuscrit ci-joint. Mais cette fabuleuse imagination me fascine, moi qui en suis friand. Et quelle pédagogie!

Les moyens que vous avez trouvés pour faire passer vos messages sont impressionnants. Vous avez dû réfléchir et chercher pour nous faire si bien marcher. Je trouve ça très beau.

En trouvant ce manuscrit vers cinq heures du matin, je n'ai pu m'empêcher d'en commencer la lecture. Avant même le journal habituel. Bien sûr, j'avais deviné qu'on ne pouvait éditer un tel ouvrage, mais j'ai continué ma lecture, intrigué, amusé et un peu admiratif, je l'avoue. Félicitations.

Nous sommes confinés en ce moment à la littérature jeunesse, soit petits romans pour enfants. Donc je dois vous retourner cet immense travail que vous avez joliment présenté. Je regrette de vous décevoir, car vous avez fait tant d'efforts et tant d'espoiurs probablement.

Je vous suggère fortement d'envoyer ce texte à d'autres maisons d'éditions. Il le mérite. Pensez aux Éditions Raffin (comme le Roseau), pensez à Écosociété, etc. J'espère que ce travail sortira et ira loin. Je nous le souhaite.

Merci encore d'avoir pensé à nous.

Je vous présente, Monsieur, mes salutations les plus distinguées.

Jean-Paul Tessier


Éric Laliberté en compagnie du comédien René Caron
27 juin 2005

 

Bonjour Monsieur Laliberté,

Lors d'une rencontre optimiste, vous avez eu l'amabilité de me remettre un exmplaire de votre oeuvre littéraire et psychologique, "L'Homme de Bois".

Vous pouvez être des plus fiers de la richesse de votre réflexion et de votre façon de la communiquer.

En effet nous avons répété les mêmes erreurs depuis des siècles et nous sommes au sommet de laLettre de René Caron bêtise humaine. Depuis 15 ans, j'ai essayé avec la collaboration des Club Optimistes dont je fais partie depuis 45 ans, et l'association T.R.O.P.- PEACE que j'ai fondé à la suite de l'hécatombe de la Polytechnique en décembre 1989, de rappeler aux jeunes l'importance de se respecter et respecter les autres dans un climat de non-violence. Nous dénonçons les médias dont notre jeunesse est victime. Le contenu de chansons d'idoles américaines qui prônent le suicide comme solution aux problèmes et la drogue pour adoucir les épreuves, sont une menace sournoise et mortelle de tous les instants.

Je recommanderai à tous la lecture de votre livre afin de pouvoir rêver d'un monde meilleur.

Merci et au plaisir de vous rencontrer.

René Caron

René Caron

Publié dans auteur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article