L'Amour abonde!

Publié le par Éric Laliberté

Lorsqu’on s’attache l’amour, il nous semble toujours en manquer. C’est la peur qui nous tient dans cet état. Il n’y a rien à craindre. Si vous avez peur dans l’eau, plus vous vous débattrez, plus vous aurez l’impression de couler. La peur engendre la peur. Si vous vous calmez, vous verrez que sans effort votre corps se mettra à flotter. N’ayez pas peur. L’Amour abonde. Nous n’en manquerons jamais.

 

 

L’Amour n’entre pas dans une logique de consommation. Les manques d’amour que nous éprouvons ne sont pas de l’Amour. Ce ne sont que des attentes non comblées. Nous avons tellement d’attentes envers les autres que nous ne sommes jamais satisfait. On aimerait être deviné, favorisé, priorisé… mais ce n’est jamais assez! Nous manquons d’amour parce que nous avons trop d’attentes. Laissez tomber vos attentes envers les autres et vous verrez soudainement l’Amour affluer car, dès qu’on le laisse circuler librement, il devient abondant.

 

 

Installez-vous et patientez.

Laissez le silence vous envahir.

N’ayez pas peur de ce moment d’absence.

Il n’est pas vide.

C’est seulement que vous n’y êtes pas habitué.

 

 

Allez-y maintenant, continuez.

Respirez calmement.

 

 

Sentez-vous l’apaisement vous gagner?

Laissez votre corps se détendre complètement.

Sentez ce sentiment s’insinuer en vous.

Bientôt, votre corps ne suffit plus pour le contenir.

Il éclate, déborde de vous.

Ce bienfait circule en vous et à travers vous.

Il vient de la Vie et retourne à la Vie.

Laissez le circuler librement, ne le retenez pas.

Tentez de le retenir, c’est comme tenter de retenir l’air entre ses doigts,

Il vous échappera continuellement.

Mais laissez le circuler librement

Et il sera toujours présent.

 

 

Goûtez ce  bien-être encore quelques instants

Imprégnez vous de ce sentiment

Afin de bien le reconnaître

Car il est toujours présent.

Avec le temps, il faut suffira de quelques secondes pour le retrouver.

C’est là ce qui, à mon avis, se rapproche le plus de l’Amour.

Mais c’est encore plus que ça…

Éric LalibertéSymbole berbère désignant l'homme libre

 

Hymne à la Vie

En toute vie le silence dit Dieu
Tout ce qui est tressaille d'être à lui !
Soyez la voie du silence en travail,
Couvez la vie, c'est elle qui loue Dieu !

 

Pas un seul mot, et pourtant c'est son nom
Que tout secrète et presse de chanter ;
N'avez-vous pas un monde immense en vous ?
Soyez son cri, et vous aurez tout dit.

 

Il suffit d'être, et vous vous entendrez
Rendre la grâce d'être et de bénir ;
Vous serez pris dans l'hymne d'univers
Vous avez tout en vous pour adorer.

Patrice de la Tour du Pin

Publié dans auteur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article