La guerre Liban - Israël : un combat sur nos relations à Dieu

Publié le par Éric Laliberté

C’est certainement le sujet qui déclenche les frénésies les plus effrayantes dans le monde depuis quelques temps, ou peut-être depuis toujours… Nous en sommes simplement tous témoins aujourd’hui.
 
Tout le monde veut être le plus près de Dieu, celui qui le connaît le mieux, celui qui sait ce qui plait à Dieu. Mais, qui peut prétendre à ce titre? Qui peut savoir? Personne n’a vu l’ombre de son ombre et une conviction, aussi profonde soit-elle, n’est pas nécessairement de Dieu. Que ce soit chez les juifs, les musulmans ou les chrétiens, un seul et unique Dieu se révèle à tous sous des traits et des cultures différentes, mais partout, et selon tous les grands prophètes, ce Dieu n’est animé et poussé que par une seule chose : l’Amour.
 
Nous aimons trop avoir raison pour admettre que nous avons tort. Nous avons tellement peur que ce Dieu, en qui nous avons mis toutes nos espérances, ne se révèle qu’un grand rêve…
Pour nous rassurer dans nos croyances, nous désirons l’assentiment de tous sur les perceptions que nous en avons et s’ils ne nous endossent pas nous sommes prêts à mourir pour que notre perception règne.
Nous nous battons pour des croyances orchestrées par des mains d’homme!
Nous espérons, nous faisons confiance mais… nous n’avons pas de certitudes!
Pourquoi l’un aurait-il davantage raison que l’autre?
Pourquoi Dieu s’enticherait-il davantage d’un peuple que d’un autre?
Nous n’avons pas seulement besoin d’être aimés,
nous désirons être préférés!
Nous avons un ego si gros
qu’il écrase et va jusqu’à tuer
pour se donner raison.
 
Nous avons tellement peur…
Nous nous sentons tellement seuls…
Il nous faut tout plein de miroirs pour nous rassurer…
Ce qui est différent nous effraie…
 
Ce Dieu, qui se révèle en chacun de nous, nous invite à l’Amour
et l’Amour prend racine dans la confiance.
Laissons tomber nos peurs
pour oser faire confiance.
En chaque être vivant sur terre
se révèle une parcelle du visage de Dieu
et dans la rencontre de chaque être humain
débute notre relation à Dieu.
 
Éric Laliberté

Publié dans auteur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Desjardins Yves 18/08/2006 20:06

La dernière phrase de ce texte conclus très bien le sens de la relation que nous avons avec Dieu à mon avis.  Nous devrions avoir toujours cette pensée en tête... Yves D.