S’épanouir pour s’humaniser

Publié le par Éric Laliberté

« Dans notre société de consommation, la simplicité est associée à la pauvreté, le refrènement des désirs à l’indigence et le non-agir à la paresse. Une personne qui ne consomme pas beaucoup risque d’être accusée de manquer d’ambition ou d’esprit d’initiative, des atouts majeurs dans notre fuite en avant. »

BURCH, A. Mark, La voie de la simplicité,

Éditions écosociété, 2000, p. 85

 

  

S’épanouir pour s’humaniser.

S’humaniser pour devenir vivant.

Briser nos chaînes pour vivre réellement…

 

L’attachement à notre organisation sociale,

peu importe qu’elle soit bonne ou mauvaise,

nous empêche de voir au-delà.

Nous avons beaucoup de difficulté à imaginer la vie autrement.

Nous avons tellement peur de choisir…

Il est plus facile de remettre notre destinée entre les mains d’autrui,

bien souvent au détriment de toute intelligence.

Gouvernements, religions, économies et conventions guident nos choix.

Mais, la Vie n’a que faire de tout ça.

 

Si je savais lui faire confiance

 

La Vie me guide et me garde.

Comment pourrai-je m’inquiéter?

Elle m’éduque et me façonne.

Comment pourrais-je douter?

Elle m’invite à prendre part à son action.

Comment pourrais-je refuser?

Bien qu’étant inutile à son expression,

Elle me laisse libre de l’accompagner ou non,

M’accueillant généreusement dans son élan vital

Dont la finalité est l’aboutissement de notre humanité.

Devenir des êtres épanouis par amour de la Vie!

Retrouver ces qualités humaines qui font de nous

Des êtres dignes de ce nom.

 

Éric Laliberté

Publié dans auteur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article