Ça manque de silence

Publié le par Éric Laliberté

undefinedInsidieusement,
on se laisse emporter.
Le bruit, la musique,
la télé, l’agitation,
toutes ces conversations,
l’esprit qui tourne en rond…
 
On ne se rend pas compte mais,
ça manque de silence.
 
Au coeur de nous-même,
l’être a besoin d’espace
pour respirer, pour s’apaiser.
 
Sans ces moments de silence,
notre vie est emportée :
gestes automatiques,
bavardages pratiques,
agitations frénétiques.
 
Dans ce tourbillon d’événements,
nous perdons le fil
de ce que nous avions pressenti :
le contact avec la Vie.
 
Nous avons besoin d’intériorité
comme d’air pour respirer.
 
Notre cœur a besoin
de cet espace pour battre.
 
Plus nous sommes attentifs à ce désir,
plus notre conscience s’aiguise.
Rapidement, elle nous ramène à l’essentiel.
 
En silence,
nous passons
de la tête au cœur.
L’agitation cesse
et tout laisse place
à la contemplation.
 
Dans ces moments,
même l’invisible se révèle…
undefined 
Éric Laliberté

Publié dans auteur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Éric Laliberté 28/03/2008 12:59

Merci Lilou!C'est un plaisir de te lire également.Éric

lilou 28/03/2008 10:39

Bon jour ,C'est un vrai régal pour moi de croiser tes mots ..comme un parfum connu que je retrouve l'espace d'un instant . Et les mots suivent , légers..Pour dire en écho :Quand j'écris, entre les motsil y a un petit espaceLorsque trop de mots se bousculent pour exprimer une souffranceIl est temps que j'efface chaque motpour ne garder que le petit espacecar ce " rien " contient tout le reste .Au plaisir de te lire

Josette 01/03/2008 17:00

Ca pourrait peut-être aider à comprendre ceux qui ne veulent plus communiquer ?Merci Eric pour cette réflexion sur le silence. Toujours aussi agréable de te lire. Amitiés. Josette.

Éric Laliberté 29/02/2008 01:39

Merci d'apprécier, Richard.À bientôt!Éric

Richard 29/02/2008 01:31

Encore merci Éric, très profondRichard