Où sont nos têtes dansantes?

Publié le par Éric Laliberté

undefinedNous avons tout un tas de têtes pensantes
pour nous dire ce qu'il convient,
ce qui nous plaît,
ce qui nous importerait.
Mais, où sont nos têtes dansantes?
Celles qui s'envolent au-delà
des bien-pensants.
Celles qui s'amusent d'un rien.
Celles qui sourient à tue-tête.
 
Ces têtes dansantes,
elles questionnent tout le temps.
Pour un oui pour un non,
chaque geste est remis en question.
Comment faire autrement?
Les têtes dansantes diffèrent tellement
de celles des bien-pensants.
 
La tête dansante se demande
quelle couleur aura la fleur?
et s’en fait tout une fête.
La tête pensante se demande
quand sera-t-elle prête?
 
La tête dansante s’amuse
du temps qu’il fait.
La tête pensante s’abuse
et s’en revêt.
 
La tête dansante
n’a de mémoire
que pour ce qui
la comble de joie.
La tête pensante,
de son côté, se souvient
de ses moindres chagrins.
 
La tête dansante
cultive son propre bonheur.
La tête pensante
son propre malheur.
 
La tête dansante a bien
des trous dans ses bas
mais ne s’en offusque pas.
La tête pensante
a une garde-robe bien remplie
mais très peu de vrais amis.
 
La tête dansante danse sa vie.
La tête pensante la subit…
 
Je cherche les têtes dansantes.
Je recherche leur présence,
leur bonne humeur,
leur vision du bonheur.
La vie est si belle
en leur compagnie.
 
Où sont nos têtes dansantes?
En êtes vous?
undefined 
Éric Laliberté

Publié dans auteur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michèle 30/01/2008 13:43

érictrès belle envolée où  tu rimes sans déprime.tu termines sur une question et j'ai à coeur d'y répondre, hélas par la négative car comment faire danser sa tête quand elle résonne de tant de bruits?tu perds l'équilibre, le sens de l'orientation et la musique qui te parviens n'est qu'une triste sonate à en faire gronder le ciel.il faut parvenir à chasser l'orage pour entendre le doux chant de l'oiseau...et danser.

Josette 28/01/2008 21:04

Ton texte est beau Eric plein de bonnes intentions... nous sommes sans doute très nombreux à vouloir être "tête dansante" mais hélas nous ne pouvons souvent pas échapper au côté "tête pensante" !Ton texte reflète une forme de pensée qui est très belle en mots... mais difficile d'échapper à un comportement d'éducation dicté depuis l'enfance ! J'essayerai d'y penser dans mon quotidien quand rien ne va ! afin de pouvoir cultiver mon propre bonheur.Amitiés.Josette.