Source de Vie

Publié le par Éric Laliberté

Nous sommes Vie et source de Vie mais, en sommes-nous pleinement conscient?

Reconnaître que nous sommes en vie peut paraître bien simple à prime abord. Je suis en vie. Je respire. Mon cœur bat. Mes pensées s’animent. Des sensations parcourent mon corps. Tout autant d’éléments qui me permettent de dire que mon corps fonctionne.

Est-ce suffisant pour se dire en Vie?

Je ne crois pas. Ce n’est pas un corps fonctionnel qui donne vie à ce que nous sommes, mais ce que nous feront de ce corps qui prendra sens, ce qui l’animera et nous fera ressentir la Vie qui circule en nous. Que ce soit par cette « étincelle » dans ce regard qui accélère mes pulsations cardiaques;  par ce souffle chaud qui caresse ma peau; par ces papillons au ventre dans l’expectative d’une rencontre, d’un événement important; par ce souffle coupé devant ce paysage enchanteur; par mes muscles endoloris par l’effort physique; par ma poitrine qui se gonfle sous le flot de l’émotion… C’est tout ça être en vie et plus encore. La Vie n’a de limite dans toute son étendue, sa grandeur et elle ne cesse d’impressionner. Elle pousse en nous et à travers nous, nous invitant à se joindre à elle pour donner vie à notre tour.

Être source de vie. Simple concept reproducteur? Non. Donner vie se traduit de multiples façons et c’est la tâche de tout être vivant. D’autant plus pour l’être humain puisqu’il a la possibilité d’en prendre conscience. Mais qu’est-ce qu’être source de Vie? Comment susciter la Vie? Susciter la Vie, c’est la protéger, l’encourager, lui permettre de s’épanouir jusqu’à ce qu’elle se traduise par Amour. C’est ce qu’elle fait à travers nous, poussée dans cet élan, elle cherche la plénitude dans l’Amour et nous sommes l’expression de cette finalité… Quand nous la laissons s’exprimer et que nous oublions notre ego!

Laisser la Vie s’épanouir en nous, pour nous-mêmes nous épanouir en elle, voilà toute une orientation de vie! Elle nous entraînera sur les voies de l’altruisme. Cette Vie qui ne cherche qu’à croître en nous, nous renvoie immanquablement vers l’autre car nous n’avons qu’un seul et même but : vivre pleinement! Que ce soit la plante qui pousse, le cours d’eau qui alimente nos maisons, le poisson qui y vit, la forêt qui oxygène la planète, l’enfant qui grandit, cette femme, cet homme… Tous autant qu’ils sont contribuent à l’élan de la Vie, tout comme nous sommes appelés à le faire, tout comme nous avons la possibilité de le faire.

Éveillons nos conscience à cette réalité et questionnons notre mode de vie. Est-il réellement celui qui favorise la Vie sous toutes ses formes? De quoi sont fait mes actes, mes choix? Sont-ils ceux d’une personne qui choisit la Vie ou bien est-ce la mort que je choisis?

Éric LalibertéSymbole berbère désignant l'homme libre.

Publié dans auteur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Richard 26/11/2005 04:25

Très juste mon cher Watson, tout comme toi, je crois que pour « ÊTRE vraiment » nous devons nous FONDRE à la VIE et dans LA VIE. En dehors de LA VIE, nous existons bien sûr, mais très superficiellement et dans bien des cas la vie est absurde et ne vaut pas d’être vécu.