La pauvreté

Publié le par Éric Laliberté

im000473.jpgLa pauvreté n'existe que par le désir de vivre selon les conditions prescrites par notre société de consommation. Rejeter cette idée, cette conception du monde, c’est déjà être en voie de trouver une solution.
 
Les conditions de pauvreté engendrées par notre manière de vivre ne sont que le résultat d’une recherche de richesse inutiles dont le profit ne sert qu’une poignée de gens. De cette attitude résulte le sentiment de pauvreté qui est créé par la comparaison et l’incitation au désir de posséder. Comme si le bonheur ne se trouvait que dans la quête incessante d’objets. Comme si notre estime ne se définissait qu’on fonction de trophées accumulés.
 
La vie humaine ne demande qu’un minimum. Notre esprit manipulé en est arrivé à croire qu’il a besoin d’une multitude d’éléments pour assurer son confort. Alors qu’il n’en n’est pas ainsi. Nul besoin de posséder. Nul crainte de manquer de quoi que ce soit. L’abondance est présente maintenant et pour tous. Ce n’est que dans notre individualisme que se crée la pauvreté. À se retrancher dans nos camps cellulaires et familiales si restreints et à regarder la vie par notre fenêtre, nous ne faisons que nous comparer et désirer plus. L’abondance est maintenant. Et, elle se trouve dans l’union de nos efforts et dans le rejet des désirs de consommation et de possession. La tribu n’a pas besoin d’être bien grande. Il suffit d’une poignée d’êtres pour s’entraider et atteindre un niveau de vie qui satisfasse notre épanouissement personnel. Rien de tout cela ne se trouve dans un nouveau chandail ou une nouvelle voiture. Jamais un de ces objets n’a pu relever, ne serait-ce qu’un tant soit peu, l’estime de soi et la confiance en soi. L’effet n’en est, à tout le moins, que très passager. Alors pourquoi y consacrer tant d’efforts?
amazigh.jpg 
Éric Laliberté
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article