La vie, la mort, de quel côté sommes-nous?

Publié le par Éric Laliberté

couche-de-soleil-a-trois-pistoles-1.jpgOù est la vie?
Où est la mort?
De quel côté sommes-nous?
 
Dès notre naissance nous entrons en phase terminale.
Dès cet instant nous commençons à nous éteindre.
Plutôt que d’assumer cette réalité,
nous passons de grands pans de notre vie
à vivre par automatisme,
à faire semblant que nous vivrons éternellement.
Comme si la mort n’existait pas.
Comme si tout cela n’avait pas de fin.
 
Nous vivons
portés par l’inconscience,
le cerveau au neutre,
par peur ou par paresse,
accomplissant ce que nous appelons « vie »
d’une manière léthargique incomparable.
Nos vies ressemblent à la mort
plus que nous ne saurons l’imaginer.
 
Pourtant, toute la richesse d’une vie
se trouve dans son éphémérité.
C’est grâce à celle-ci
que nous l’apprécions davantage,
que nous n’agissons plus par futilités.
Le nier, c’est déjà être mort.
 
Vivre c’est avancer,
aller vers en toute confiance.
C’est accepter les souffrances,
les passages, les transformations
qui nous conduisent
vers ce qu’il y a de plus grand en nous.
C’est s’ouvrir à un monde
que nous refusions de voir,
trop préoccupés à étouffer la peur de vivre
qui gronde en nous.
Le nier, c’est refuser d’être.
 
Accepter de côtoyer notre mort,
c’est choisir de vivre chaque jour.
amazigh.jpg 
Éric Laliberté

Publié dans auteur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sandrine 30/05/2010 21:43



Ouaw !


Je sens que je vais passer quelques heures de ma vie sur votre blog! :D


Je pense que je risque bien de lire tous vos textes!


 


Encore une fois, un grand MERCI!


 


You're a Blessing !



annette 13/05/2007 20:50

Merci de ce message qui aujourd'hui me fait personnellement beaucoup de bien !

Richard Chamberland 13/05/2007 19:09

Merci Éric pour cette belle réflexion... en ces jours plus difficiles pour moi ton message s'actualise.Amitiés, Richard